Notre Fondation

Faire grandir la biodiversité !

Notre engagement à restaurer et à protéger la biodiversité ne se limite pas à l’impact des aliments et des boissons que nous produisons, et c’est là qu’intervient notre Fondation. Sous égide de la Fondation de France, l’expertise de la Fondation Ecotone enrichit notre action et le changement positif que nous impulsons au travers de nos activités.

Créée en 2018

100% dédiée à la Biodiversité

10 administratrices et administrateurs

Projets actifs en France depuis son origine

Projets actifs en Europe dès 2022

Quelle approche ?

La fondation est financée directement par Ecotone, et vise à faire grandir la biodiversité au travers de quatre axes d’intervention :

ladybug on flower

Accroître la biodiversité

dans les champs, en soutenant l’expérimentation et le déploiement de pratiques agrocécologiques favorables à la biodiversité.

Restaurer les écosystèmes

par le biais de projets spécifiques sur le terrain, tels que la reforestation et la restauration d’habitats naturels mixtes.

cereals and flower

Développer les connaissances

sur le lien entre régimes alimentaires et biodiversité

Sensibiliser

toutes et tous aux enjeux liés à la biodiversité

La fondation travaille en partenariat avec des organisations scientifiques, des institutions et des associations de terrain afin de développer la connaissance sur la biodiversité. Elle permet aussi de promouvoir les meilleures pratiques sur ces questions et soutenir des actions innovantes.

Lancée en 2018 en France, elle étend progressivement son champ géographique et soutient déjà une dizaine de projets à l’échelle nationale. Prochainement, la Fondation soutiendra des initiatives à l’échelle européenne.

Le Conseil d’Administration de la Fondation

Des expert·e·s internes et externes composent la gouvernance de la Fondation. Des réflexions et convictions complémentaires pour stimuler la biodiversité et accompagner des programmes qui changent la donne.

Emilie Lowenbach

Directrice RSE et Communication, Ecotone

Presidente

Marie-Clémence Bruno

Cheffe de projet RSE, Ecotone

Déléguée générale

Denis Lairon

Directeur de recherche émérite, INSERM

Expert externe

Alexander Wezel

Enseignant-chercheur agroécologie et écologie du paysage, ISARA

Expert externe

Laurence Beck

Ambassadrice du changement, ANCIELA

Experte externe

Fondation de France

Membre permanent

Isabelle Négrier

Responsable Recherche et Développement, Ecotone

Experte interne

Ludivine Court

Talent acquisition manager, Ecotone

Experte interne

Damien François

Responsable Filières, Ecotone

Expert interne

Renaud Chamonal

General Manager France HFS

Expert interne

INSPIREZ-VOUS ! Nos
Projets qui Boostent la Biodiversité

Nos projets visent à améliorer la biodiversité de deux façons : soit en soutenant la recherche, soit en restaurant directement des écosystèmes.


LE RETOUR DE L’AMANDICULTURE BIOLOGIQUE EN PROVENCE / Partenaire: Elzeard

Le problème :
Les amandiers bio ont disparu de Provence et aujourd’hui, leur réintroduction est rendue difficile par la présence d’un insecte nuisible : l’Eurytoma. Un ravageur qui peut détruire jusqu’à 80% des récoltes et contre lequel il n’existe pas de solution durable en bio. Pourtant produire des amandes bio en France permettrait de diminuer les transports, de renouer avec une culture ancestrale, de diversifier nos paysages et de développer la biodiversité végétale.

L’objectif :
Trouver une solution durable pour contrer ce ravageur sans utiliser de pesticides chimiques qui nuisent à la biodiversité. Le projet Elzeard est une collaboration unique entre acteurs publics et privés, qui conduisent ensemble un programme de recherche et d’expérimentation pour identifier des solutions agricoles durables.

L’accompagnement :
La fondation Ecotone soutiendra le projet sur cinq ans à partir de 2021. Une première étape a déjà été franchie avec la plantation d’un verger pilote de 710 amandiers.


RESTAURATION DES HAIES CHAMPÊTRES / Partner: Le Fonds pour l’Arbre

Le problème :
En France, 70 % du patrimoine arboré agricole ont été perdus depuis 1950. Ajouté à cela la perte de 11 500 km de haies par an, et vous obtenez une cause directe d’effondrement de la biodiversité et d’amplification des catastrophes climatiques.

L’objectif :
Le Fonds pour l’arbre rassemble des entreprises et des fondations pour soutenir tous les acteurs de la plantation et de la préservation des haies. Présents depuis sa création, la fondation Ecotone et les partenaires du Fonds visent à régénérer la biodiversité en plantant plus de 750 000 km de haies et en restaurant les haies existantes d’ici 2050.

L’accompagnement :
La Fondation Ecotone soutient financièrement le projet depuis 2020 et pour cinq ans. 150 000 arbres sont en passe d’être plantés après déjà deux ans.


COMPRENDRE LE LIEN ENTRE UNE ALIMENTATION VÉGÉTALE DIVERSIFIÉE ET LA QUALITÉ NUTRITIONNELLE DES RÉGIMES ALIMENTAIRES? / Partenaire: AgroParisTech

Le problème :
Nous ne connaissons pas encore tous les avantages qu’une alimentation diversifiée peut apporter à la santé. Une meilleure compréhension du lien entre une alimentation diversifiée et la santé contribuerait à améliorer le système alimentaire et à soutenir l’abandon de la standardisation des aliments.

L’objectif :
Les équipes de François Mariotti, professeur nutrition à AgroParitech et Président du Comité d’Experts Spécialisé Nutrition de l’Anses, vont mener des analyses sur les données de consommation françaises issues de l’enquête représentative la plus récente (INCA3). Il est envisagé une extension à quelques pays d’Europe. Ce projet sera valorisé par différentes publications scientifiques, une thèse et des actions de communication grand public.

L’accompagnement :
Depuis 2021, la Fondation Ecotone finance un poste universitaire postdoctoral pendant trois ans pour effectuer des recherches sur le sujet.


QUEL SCÉNARIO AGRICOLE ET ALIMENTAIRE POUR ATTEINDRE L’OBJECTIF DE ZERO PERTE NETTE DE BIODIVERSITÉ EN FRANCE D’ICI 2050 ? / Partnenaire: Solagro

Le problème :
Ce que nous mangeons et la façon dont nous cultivons nos terres ont un impact indéniable sur la biodiversité. Plus vite nous pourrons faire évoluer l’ensemble de l’agriculture française vers des méthodes plus respectueuses de la nature, mieux ce sera. Cela signifie qu’il faut utiliser la lutte biologique contre les parasites plutôt que des pesticides nuisibles à l’environnement, améliorer la fertilité de manière naturelle grâce à des plantes fixatrices d’azote plutôt que des produits chimiques artificiels qui perturbent les écosystèmes, et renoncer aux combustibles fossiles.

L’objectif :
Trouver la bonne recette pour une production alimentaire en France qui ne crée pas de perte de biodiversité, grâce à des pratiques agricoles et des systèmes d’élevage améliorés. Ce travail sera développé en collaboration avec des partenaires scientifiques et des ONG.

L’accompagnement :
Depuis 2021, accompagnement financier sur trois ans.