Ecotone et Solagro dévoilent une carte inédite des pesticides en France et présentent le 1er indice de pesticides évités (IPE)

La première carte de France interactive des pesticides est dévoilée aujourd’hui. Elle a été conçue par l’association Solagro, engagée dans la transition agroécologique et alimentaire et soutenue par Ecotone, pionnier et leader du bio et des alternatives végétales en France et en Europe. Disponible sur la plateforme Adonis, la carte permet de zoomer commune par commune et d’obtenir des informations sur l’utilisation moyenne de pesticides par type de traitement et par culture. Ecotone dévoile également le premier Indice des Pesticides Évités (IPE), pour mesurer, quantifier et réduire l’utilisation des pesticides pour les entreprises du secteur agro-alimentaire.      

Usage des pesticides : la nécessité d’un indicateur clair et transparent

Lancé en 2007 par le ministère de l’Environnement, le plan Écophyto avait pour objectif de réduire de 50% l’usage des pesticides en France en l’espace d’une décennie. 10 ans plus tard, l’usage des pesticides a augmenté en moyenne de près de 15%, alors que la Cour des comptes a estimé à plusieurs milliards d’euros le coût total de ce programme de subventions. Rebaptisé Écophyto II, puis Écophyto II +, avec un report de l’ambition affichée à l’horizon 2025, ce plan nécessite des outils de mesures appropriés pour mettre en place des politiques de réduction efficaces.

Le manque de cartographie et d’analyse pour mesurer l’empreinte des pesticides demeure aujourd’hui patent, et les pouvoirs publics tardent à se saisir du sujet. Si le règlement européen de 2009 oblige les professionnels à tenir des registres de traitement très précis sur l’utilisation des produits phytosanitaires, ces derniers restent toujours inexploités à l’heure actuelle, au détriment à la fois des riverains, des consommateurs, mais aussi des agriculteurs et du gouvernement lui-même.  Les données existent et il est nécessaire de les rendre aujourd’hui intelligibles pour le bien de tous.

​​La première carte de France des pesticides détaillée au niveau local, commune par commune

Engagé pour la préservation de la biodiversité, Ecotone a souhaité soutenir Solagro dans la production d’une carte d’utilité publique. Pour la première fois, une carte adopte une précision à l’échelle communale de l’utilisation des pesticides, par type de cultures et par type de traitements (herbicides, insecticides, fongicides, traitements de semences). Basée sur le référentiel de l’Indicateur de Fréquence de Traitements phytosanitaires (IFT), elle est disponible gratuitement sur la plateforme de Solagro : Adonis (à consulter ici). En libre accès, interactive, la carte permet à chacun de zoomer librement sur toutes les régions de France ou d’entrer directement le nom de sa commune afin d’obtenir des informations sur les indices de fréquence de traitement des surfaces agricoles.

Ce mercredi 22 juin, la Commission européenne doit justement présenter une proposition de révision de la directive sur l’utilisation durable des pesticides, déclinée en France par les plans Ecophyto. Cette carte de France des pesticides constitue un nouvel outil à destination de toutes et tous (collectivités territoriales, État français, secteur agricole, recherche, associations…) pour piloter des actions de réductions efficaces et ouvrir de nouveaux champs de recherche sur l’impact des pesticides sur la santé humaine et les écosystèmes.

​​La première carte de France des pesticides détaillée au niveau local, commune par commune et de la biodiversité

Inspiré par ce travail, Ecotone a pris la décision de créer en collaboration avec l’association Solagro le premier Indice des Pesticides Évités (IPE). Orienté en direction des entreprises, et à l’instar de la mesure du carbone, ce nouvel indicateur permet aux entreprises du secteur de mesurer facilement leur empreinte pesticide et de développer des plans idoines de réduction.

Inspiré par ce travail, Ecotone a pris la décision de créer en collaboration L’IPE, calculé à partir du même référentiel que celui utilisé pour la carte, permet en effet plusieurs niveaux de lecture : Il révèle notamment le nombre de traitements chimiques évités ainsi que le nombre d’hectares préservés.

Inspiré par ce travail, Ecotone a pris la décision de créer en collaboration À titre d’exemple, sur l’année 2021, Ecotone, à travers son activité, a permis d’éviter 304 609 traitements chimiques de synthèse, et a préservé près de 90 000 hectares des pesticides chimiques de synthèse.


Christophe Barnouin, président d’Ecotone, déclare :

« Réduire considérablement notre utilisation des pesticides, délétères pour notre santé et la biodiversité, est un enjeu essentiel et il doit être porté collectivement.
Nous sommes heureux de soutenir Solagro, qui a pu produire un travail d’utilité publique et scientifique, pour rendre lisible et transparente l’utilisation des pesticides chimiques au niveau local.
Avec l’Indice de Pesticides Evités (IPE), nous appelons les acteurs de l’agroalimentaire à se saisir de cet enjeu et prendre leur part de responsabilité. Il est urgent de réduire notre dépendance aux pesticides chimiques : l’agriculture biologique reste en effet le seul référentiel public qui bannit leur usage. »


Aurélien Chayre, Agronome, en charge des projets agroécologie-biodiversité chez Solagro, indique :

« Fruit d’un travail collectif au sein de Solagro, nous sommes fiers de présenter pour la première fois en France, cette carte interactive sur l’utilisation des pesticides. Elle participe de notre volonté de transparence et de partage de données dont chacun puisse s’emparer.
Les agriculteurs·rices, les entreprises agro-alimentaires, les territoires et communes qui ont engagé une politique volontariste de réduction des produits phytosanitaires, notamment en développant l’agriculture biologique, ouvrent la voie pour d’autres, pour contribuer à verdir cette carte.
Notre engagement au service des transitions agroécologiques et de préservation de la biodiversité est résolument collectif et systémique, lisible dans notre scénario de transition Afterres2050. »


_____________________

À propos d’Ecotone :
Écotone est le leader européen de l’alimentation bio, végétarienne, et équitable. Sa mission est de nourrir la biodiversité, à travers des marques fortes et engagées : Allos, Alter Eco, Bjorg, Bonneterre, Clipper, Destination, Danival, El Granero, Isola Bio, Kallø, Whole Earth et Zonnatura. En 2019, elle est la 1ère entreprise européenne alimentaire à décrocher la certification B Corp. Sa famille d’entreprises est présente dans 6 pays européens et a basé son siège près de Lyon. Elle emploie 1600 personnes et a réalisé en 2021 un chiffre d’affaires de 725 millions d’euros. À travers sa Fondation, l’entreprise soutient des projets de restauration et de conservation des écosystèmes.

À propos de Solagro, Association au service des transitions énergétique, agroécologique et alimentaire :
Solagro est une entreprise associative qui met son expertise au service des transitions agroécologique, énergétique et alimentaire. Son équipe pluridisciplinaire d’ingénieurs, énergéticiens, agronomes… aborde de manière systémique les défis qui pèsent sur le vivant et sur l’environnement, dans une vision d’ensemble et de long terme. Forte d’une expérience de 40 années, Solagro intègre des compétences d’ingénierie, de recherche appliquée et de formation qui se complètent et s’enrichissent mutuellement pour la construction et la mise en œuvre de stratégies, de plans d’action, de projets concrets inscrits dans les transitions énergétique, agricole et alimentaire.

➡️ www.solagro.org

➡️ www.afterres2050.solagro.org

 

Contacts presse :
Cloé Hanuscloe.hanus@eurosagency.eu – +33 6 38 50 18 11
Julie Dalsace – julie.dalsace@eurosagency.eu – +33 6 78 70 96 05